J’ai eu dernièrement l’occasion de partager un weekend avec un ami qui a voulu me faire découvrir le mythique circuit du Nürburgring, ce circuit mythique qui défraie la chronique depuis 1927, autant par sa longueur qui n’a pas son pareil (plus de 20KM alors que la plupart des ciruits sur lesquels j’ai roulé en font 3) que par la dangerosité de son tracé. En effet, sur 20KM, et avec ses 77 virages, les conditions de la piste changent… beaucoup.

Auparavant, j’avais déjà expérimenté plusieurs circuits :

  • Le Mas du Clos en 2010
  • Anneau du Rhin
  • Paul Ricard (aka Le Castellet) en 2013
  • Dijon-Prenois
  • Lignières
  • Grand Sambuc

Je ne suis certainement pas le plus téméraire des pilotes et après quelques péripéties avec ma première Lotus Elise, je dois avouer que je conduis sur circuit prudemment, quitte à rouler plus lentement que les autres. Je préfère avoir du plaisir que de subir la peur durant toute une journée.

L’expérience Nürburging balaie en instant tout ce que vous auriez pu faire comme circuit auparavant : il y a tout sur ce circuit ! Vous aimez conduire très vite sur circuit, c’est possible. Vous aimez les virages ? Il y en a 77. Vous aimez rouler en forêt ? On qualifie cet enfer de « vert » pour cette raison. Vous aimez rouler à tout vitesse sur route ouverte ? C’est comme si vous y êtiez, à partager la piste avec motos, parfois camionettes, bus, etc.

J’ai eu la chance durant cette journée d’être guidé par un instructeur de qualité qui faisait bien attention à chaque tour de nous présenter les trajectoires idéales et les « pièges » que réserve le circuit, car il est difficile, exigeant et ne laisse aucune place à la déconcentration. En fin de journée, j’ai pu rouler seul derrière l’instructeur, n’étant plus retardé par des véhicules moins puissantes (une ancienne Porsche nous ralentissait un peu dans le groupe mais cela n’a pas entaché le plaisir que j’ai pu avoir).

J’étais très anxieux et à la fois emballé par l’idée d’aller sur le circuit le plus dangereux du monde, qui a vu tellement de pilotes mourir sur son bitume et dont les vidéos YouTube retracent régulièrement les incidents qui s’y déroulent. D’ailleurs, rien que sur les 2 jours où nous y étions, la piste fut fermée 2 fois pour des accidents.

L’ambiance dans le complexe du Nürburgring est également particulière, tout y est fait pour que les personnes qui s’y balladent soient bercées par le sport automobile, que ce soit dans l’hôtel dont les chambres donnent sur le rond point où le soir des petits rigolos viennent y drifter tels des pélerins qui feraient leur prière, que par les restaurants et boutiques qui sont ouverts sans discontinuer.

Si vous aimez la piste, je ne peux donc que vous recommander une journée de ce type. La formule Sportfahrertraining XL est vraiment chouette pour avoir du plaisir sans pour autant se mettre en danger.

Quelques vidéos :

Catégories : Cars

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *