Durant la génialissime 4ème édition de la OufParty qui se tient à Martigny chaque année au début du mois de Juin et après avoir fait de magnifique rencontres puis longuement discuté avec des personnes intéressées par le projet Vampire, j’ai commis l’irréparable. L’esprit embrumé par le Fendant chaud, j’ai acheté un Mist.

Rentré à bon port, je teste le bestiaux, installe un OS 3.9 dessus et partitionne en PFS3ds une partition de 13GB.

Rien à dire, ça fonctionne plutôt pas mal ! Peu de bugs, mais clairement loin loin derrière en termes de performances par rapport à une Vampire.

Je dirais globalement que ce produit est sympa pour WHDLoad si vous n’avez pas d’Amiga ou ne souhaitez pas investir beaucoup d’argent dans la remise à neuf d’une machine (qui au final coûte plus cher qu’un Mist entre cartes ACA12xx, recapping, adaptateur IDE, Gotek, ROMs, Indivision AGA, etc.).

Mais que j’ai fait car j’adore définitivement ce jeu. Et que je l’ai fini 100 fois. Et que je l’adore (je l’ai déjà dit).

 

En voulant refaire un essai sur mon iPad, j’ai remarqué que le port iOS n’est plus compatible depuis iOS8. Qu’à cela ne tienne, je vends sur le champs cette charognerie 😉

Il y a quelques mois a démarré un nouveau projet incroyable sur A1k.org, celui de recréer à l’identique le PCB d’un Amiga 500+ et le vendre sous forme de kit à ceux qui le voudraient. J’ai immédiatement sauté sur cette idée, appréciant le fait d’avoir un Amiga 500+ neuf quand toutes les cartes mères d’Amiga que je possède sont gentiment en train de rendre l’âme. Dans l’objectif d’utiliser cette carte mère avec la Vampire V500 V2+, j’ai volontairement omis de souder toute la partie RGB, serial, parallel et floppy afin de pouvoir y faire passer un maximum de câbles. Ce projet était intéressant pour moi afin d’améliorer mes compétences basiques en soudure et j’ai passé environ 10h à le faire, que je comparerais à la lecture d’un bon livre en termes de concentration 🙂

Le PCB vide avec les composants fournis avec le kit :

PCB vide

Très important, relier le deux pads de gauche du JP2 afin de connecter correctement la RAM.

Il est vivant !

Je tiens à remercier tout particulièrement Stéphane Got, Henryk Richter et Claude Schwartz qui m’ont guidé dans cette « petite » aventure.

 

Lien vers le projet

Les schémas pour poser les composants 

Je ne suis de loin pas un hardcore gamer passant des heures à refaire des niveaux à difficulté croissante ou à amasser des points d’expérience pour obtenir de nouvelles capacités de combat. Les jeux qui me procurent du plaisir sont ceux qui me transportent pendant quelques heures. Abzû fait partie de ceux-ci. Il est court, très court, en fait parfaitement assez court pour moi avec le peu de temps que j’arrive à consacrer au gaming. Disons qu’en 2 heures, vous l’aurez fini.

Je vous le recommande chaudement si vous aimez les jeux qui allient une bande son mélodieuse (la musique fait partie intégrante de la qualité du jeu) et un pitch magique qui vous ballade sous l’eau dans un environnement onirique.